Cadre de concertation CENI-Candidats à la présidentielle : Tshisekedi, Fayulu, Matata et Muzito répondent présents

Spread the love

En marge du cadre de la concertation initiée par la Commission Electorale Nationale Indépendante dont le lancement des travaux a eu lieu ce lundi 13 novembre à l’hôtel Hilton à Kinshasa.
Les principaux candidats à l’élection présidentielle dont Félix Tshisekedi, Matata Ponyo, Martin Fayulu, et Adolphe Muzito, ont tous répondu présents.

Pour la première fois depuis 2018, Félix Tshisekedi et Martin Fayulu ont échangé une poignée de main historique, assis côte à côte, esquissant des sourires pour les caméras. Cette rencontre intervient à environ une semaine du début officiel de la campagne électorale.

L’ordre du jour de cette rencontre couvre plusieurs sujets, notamment l’état actuel du processus électoral, le cadre légal et réglementaire de l’élection présidentielle, ainsi que les détails du processus de vote, de la votation proprement dite à la publication des résultats. Une démonstration de l’utilisation du Dispositif Electronique de Vote (DEV) est également prévue.

La CENI profite de l’occasion pour officiellement remettre la cartographie électorale et la liste provisoire des électeurs aux candidats à la présidence de la République.

La CENI prévoit également de relever les défis potentiels liés à l’organisation des élections présidentielles, les incertitudes passées, les discours d’intolérance, la désinformation et les tensions entre acteurs politiques.
Dans le cadre de sa stratégie de communication et d’opération visant à renforcer la transparence et la confiance, la CENI a organisé cette rencontre pour construire une base solide en vue d’élections crédibles, libres, transparentes, inclusives et apaisées.

Prenant la parole pour son allocution, le Président de la CENI a révélé la perte de 33 agents et policiers, victimes de noyade ou de groupes armés, lors de l’enrôlement des électeurs en République démocratique du Congo. Ces chiffres ont été donnés par Denis Kadima, président de la CENI au cours d’un cadre de concertation destiné aux candidats à la présidentielle, tenu ce lundi.

Denis Kadima a souligné la complexité du contexte dans lequel se déroulent les opérations électorales, déclarant : “Il est aisé de critiquer le processus, mais très peu de parties prenantes analysent le contexte dans lequel se déroulent les opérations électorales. Dans plusieurs territoires, le matériel et le personnel de la CENI ont été pris en otage par des groupes armés.”

Le président de la CENI a rappelé que le processus électoral actuel a débuté avec un retard de 28 mois, un délai que les membres de la CENI s’efforcent activement de rattraper. Il a également souligné une augmentation significative du nombre de centres d’inscription, passant de 17 783 à 22 284, soit une augmentation de 25,3%.

Face à ces défis, Denis Kadima a dénoncé une catégorie de parties prenantes qui ont continué à discréditer la CENI. Il a cité une paraphrase du Seigneur Jésus-Christ sur sa croix : “Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.” Il a ajouté que la majorité des critiques ne provenaient pas des électeurs, mais d’une minorité.

Appelant à la responsabilité des candidats, Denis Kadima a déclaré : “La CENI et l’ensemble des parties prenantes sont toutes dans le même bateau. Si ce bateau chavire, il n’est pas dit que seule la CENI coulerait.”
Il a également promis que la CENI mettra à la disposition des candidats la liste physique provisoire des électeurs et la cartographie des bureaux de vote.

À quelques jours du lancement de la campagne électorale le 19 novembre 2023, cette rencontre revêt une importance cruciale pour harmoniser les positions entre la CENI et les candidats à la présidence, assurant ainsi le bon déroulement du scrutin. Elle offre également aux candidats la possibilité d’adopter un code de bonne conduite régissant leur comportement pendant les périodes préélectorales, électorales et postélectorales.

Les 26 candidats à la présidence, confirmés par la Cour constitutionnelle et repris dans la liste définitive de la CENI publiée le 3 novembre 2023, ont été invités, chacun accompagné de son mandataire.

Daniel Kambowa/nzadinews.net

Views: 27

You May Also Like

More From Author

+ There are no comments

Add yours