KASUMBALESA/ Restauration de l’autorité de l’État : Un bouée de sauvetage pour la DGDA et les autres services douaniers.

Spread the love

A peine une semaine après la dislocation du réseau Bilanga, les retombées financières viennent de donner qu’il y avait de quoi voir les autorités polico-administratives du Haut-Katanga s’en aller en guerre contre ce phénomène.

Les entrées réalisées par les régies financières au poste frontalier de Kasumbalesa en sont une preuve.
La DGDA, à titre d’exemple vient de voir son rendement journalier quintuplé.
Une source digne de fois a prouvé noir sur blanc que la Direction Générale des Douanes et Assises de Kasumbalesa a vu ses recettes journalières de la DGDA passer de 4 à 20 millions FC après le démantèlement de la base Bilanga.


Et cela va s’améliorer vu que tous les fraudeurs vont finir par revenir à la douane normale pour la déclaration des marchandises.
Un coup de génie pour Jacques Kyabula Katwe gouverneur du Haut-Katanga qui s’est battu fermement pour que l’ordre revienne dans cette partie du coin et que le trésor public soit renfloué.
Le stratège Wa Ndani ne s’est pas privé d’y envoyer même son Ministre provincial de l’intérieur et sécurité Fulbert Kunda Milundu le lundi pour dresser un état des lieux de la restauration de l’autorité de l’État et de la mise en place des mesures d’accompagnement.


La chasse aux fraudeurs douaniers initiée par JKK est un exemple que tous les gouverneurs des provinces frontalières et douanières de la République Démocratique du Congo devront imiter pour aider le trésor public à respirer.

nzadinews.net rédaction

Views: 85

You May Also Like

More From Author

+ There are no comments

Add yours