_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"nzadinews.net","urls":{"Home":"https://nzadinews.net","Category":"https://nzadinews.net/category/affaire-foncieres/","Archive":"https://nzadinews.net/2022/06/","Post":"https://nzadinews.net/rdc-hommages-a-lumumba-enfin-un-sepulcre-digne-en-la-memoire-du-heros-national/","Page":"https://nzadinews.net/home/","Attachment":"https://nzadinews.net/rdc-hommages-a-lumumba-enfin-un-sepulcre-digne-en-la-memoire-du-heros-national/nzad-20220630_204052/","Nav_menu_item":"https://nzadinews.net/accueil/","Custom_css":"https://nzadinews.net/kathmag/","Oembed_cache":"https://nzadinews.net/644c4c35ae486e1fda98eba69c3d161a/","Wp_global_styles":"https://nzadinews.net/wp-global-styles-enternews/","Adsforwp":"https://nzadinews.net/adsforwp/www-nzadinews-net/"}}_ap_ufee Équateur/Ebola : 4ème décès du virus confirmé à Mbandaka - nzadinews.net
1 juillet 2022

nzadinews.net

Nous sommes simplement les meilleurs

Équateur/Ebola : 4ème décès du virus confirmé à Mbandaka

Spread the love

Un nouveau cas de décès de la maladie à virus Ebola a été confirmé ce vendredi 20 mai à Mbandaka , chef-lieu de la province de l’Équateur.

Il s’agit du quatrième décès enregistré depuis le retour de l’épidémie le 21 avril dernier.

Il a été découvert jeudi dans l’aire de santé Maman Balako, zone de santé et commune de Wangata.

Après 24 heures seulement de la découverte, le malade est décédé, par manque des soins appropriés dans sa communauté.

Les sources médicales affirment que la victime est un enfant de 12 ans.
Depuis le 14 mai dernier , il développait des symptômes d’Ebola, dont la fièvre, la fatigue, les vomissures noirâtres.

Soigné à domicile pendant cinq jours, jusqu’au jeudi 19 mai, date à laquelle il a été acheminé dans un centre médical, au quartier Mbandaka II. Les résultats d’analyse des prélèvements effectués le même jour, se sont révélés positifs à la maladie à virus Ebola.

La famille s’est opposée aux résultats et a ramené l’enfant à la maison jeudi soir, où l’enfant a rendu l’âme vendredi 20 Mai.

Des sources déclarent qu’un autre décès d’un enfant de 9 ans a été enregistré le 6 mai dernier avec les mêmes symptômes, dans le même quartier. Et l’enfant a été enterré, sans prélèvement , ni enterrement digne et sécurisé. Ce qui fait redouter une multiplication des cas.

Les équipes de riposte se préparent à une décontamination de différents lieux, par où est passé l’enfant décédé. Elles sollicitent la coopération des populations autour du cas et dans l’aire de santé concernée.

Elles invitent aussi les habitants à s’approprier toutes les mesures préventives édictées récemment par l’Autorité provinciale, afin d’éviter une propagation à grande échelle de la maladie.

Parmi ces mesures, figure le prélèvement post mortem obligatoire avant toute inhumation des corps dans la ville.

nzadinews.net rédaction

Vues : 8

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR