Élections 2023 : Soutien au régime de Kigali, accusation mutuelle des candidats président

Spread the love

La République démocratique du Congo est en période de campagne électorale depuis le 20 Novembre dernier.

Plusieurs sujets sont abordés par les candidats à la présidence de la République.
La plus épineuse reste celle de la relation où coopération avec le Rwanda voisin. Sujet qui fait jaser et à la base d’un jeu de ping pong entre les challengers entre autres Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, candidat à sa propre succession et Moïse Katumbi Chapwe sous la bannière d’Ensemble pour la République.

Les deux ténors de ce scrutin se regardent en chien de faïence.

Le Chairman, candidat numéro 3, veut à tout prix tenir en échec son challenger de poids Fatshi.
Les deux musclent leurs discours. Tshisekedi accuse Katumbi d’être le paillasson de Kigali (Rwanda), un régime autocratique qui agresse la RDC. La nationalité de la femme de l’ancien gouverneur du Katanga n’est pas ignorée par le camp du candidat 20. Tshisekedi Tshilombo très argumenté ne mijote rien, mais déclare haut et fort les bévues administratives et gestionnaires du natif de Kashobwe.

De son côté, Moïse Katumbi Chapwe use aussi les grosses ficelles contre Fatshi. Il s’attaque sans ambiguïtés à ses multiples discours d’avant où il lavait l’image de Kagame, le présentant pour un ami.
Il ne se prive pas d’étaler les «échecs» et ses «promesses prétendument non tenues».

La Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI, quant à elle confirme les élections pour le 20 décembre prochain sur toute l’étendue du territoire national et pour certains compatriotes à l’étranger.

Ildephonse Wilondjwa/nzadinews.net

Visits: 29

You May Also Like

More From Author

+ There are no comments

Add yours