_ap_ufes{"success":true,"siteUrl":"nzadinews.net","urls":{"Home":"https://nzadinews.net","Category":"https://nzadinews.net/category/affaire-foncieres/","Archive":"https://nzadinews.net/2022/06/","Post":"https://nzadinews.net/rdc-hommages-a-lumumba-enfin-un-sepulcre-digne-en-la-memoire-du-heros-national/","Page":"https://nzadinews.net/home/","Attachment":"https://nzadinews.net/rdc-hommages-a-lumumba-enfin-un-sepulcre-digne-en-la-memoire-du-heros-national/nzad-20220630_204052/","Nav_menu_item":"https://nzadinews.net/accueil/","Custom_css":"https://nzadinews.net/kathmag/","Oembed_cache":"https://nzadinews.net/644c4c35ae486e1fda98eba69c3d161a/","Wp_global_styles":"https://nzadinews.net/wp-global-styles-enternews/","Adsforwp":"https://nzadinews.net/adsforwp/www-nzadinews-net/"}}_ap_ufee Commonwealth : Le Rwanda s'apprête pour accueillir la réunion des chefs de gouvernement - nzadinews.net
1 juillet 2022

nzadinews.net

Nous sommes simplement les meilleurs

Commonwealth : Le Rwanda s’apprête pour accueillir la réunion des chefs de gouvernement

Spread the love

En ce mois de juin 2022, le Rwanda s’apprête à accueillir à Kigali la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth (Commonwealth heads of gouvernement Meeting, CHOGM) du 20 au 25 juin.Ça sera le 26è sommet.
Pendant ce temps Human Rights Watch s’inquiète de la dégringolade de la situation des droits humains dans le pays de Paul Kagame.
Cet observatoire estime que le silence du Commonwealth face au bilan du Rwanda en matière des droits humains risque de remettre en cause le mandat de l’organisation concernant ces droits. 

«Nous exhortons le Commonwealth et ses membres à considérer cette réunion comme une occasion de réaffirmer leurs valeurs de respect des droits humains, de l’État de droit et de la bonne gouvernance telles qu’elles sont inscrites dans la charte du Commonwealth et la déclaration de Harare» lit-on dans une lettre conjointe adressée aux chefs de gouvernement du Commonwealth.

Alors que son pays vit dans un contexte de tension avec la RDC, Paul Kagame qui nie son lien avec les rebelles du M23, s’est entretenu au téléphone jeudi 16 juin avec Justin Trudeau, sur plusieurs points notamment la question de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, rapporte les médias canadiens. Puis d’ajouter que les deux personnalités ont souligné que l’attaque de Vladimir Poutine contre le pays de Volodymyr Zelensky était un affront aux principes fondamentaux de la souveraineté, de l’intégrité territoriale, de l’autodétermination et du droit international.
Ils ont été d’accord que l’invasion de l’Ukraine par la Russie était contraire aux principes fondateurs du Commonwealth.

Paul Kagame, lui qui est accusé par les autorités congolaises et le peuple congolais d’avoir instauré un régime sanguinaire, dictatorial à Kigali, de perpétrer des pillages des minerais au Congo, de verser dans le crime de guerre et crime contre l’humanité en RDC, est-il vraiment un bel exemple de la démocratie et du respect de l’intégrité territoriale du voisin ?

Au regard de toutes les allégations, Paul Kagame continue plutôt son opération de charme envers l’occident.
D’abord envers le Royaume Uni, ensuite envers le canada.
Sur son compte Twitter, le président Rwandais se félicite de l’échange téléphonique qu’il a eu jeudi passé avec le premier ministre canadien Justin Trudeau. Celui-ci a promis son déplacement la semaine prochaine vers Kigali, capitale rwandaise pour la Réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth, où les questions de la démocratie, du respect de la personne, du pluralisme et du climat vont s’inviter sur le tapis.

Ildephonse Wilondja/nzadinews.net

Vues : 7

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR