Affaire Kamerhe/BUKAVU : Les militants de l’UNC en colère.

Spread the love

Ça chauffe dans la ville de Bukavu (à la paroisse de chai, au siège de l’UNC, à funu ) et dans le territoire de Walungu.
Les militants de l’Union pour la Nation exigent la libération de Vital Kamerhe sans condition.

“Tant que Kamerhe n’est pas libéré, nous serons toujours dans la rue et nous ne respecterons pas les mesures du COVID-19 imposé par le chef de l’État.” déclare Emmanuel Mirindi sur place au siège de l’UNC Sud-Kivu,

Des coups de balles ont sifflé et le gaz lacrymogène lancé.

“Nous sommes clairs, si on ne libére pas notre leader l’honorable Vital Kamerhe, on ne sait pas ce qui va se passer au niveau de la province et au niveau de la République en général. Que le gouvernement régle cette histoire tout à l’heure.” lâche un autre militant.

Rappelons que Vital Kamerhe a été transféré à la prison de Makala mercredi dans la soirée après son audition au parquet Général de Matete.

Kwetu ni Kwenu/nzadinews.net

Views: 100

You May Also Like

More From Author

+ There are no comments

Add yours