Spread the love

“« Nous avons décidé d’apporter notre appui à cette coalition gouvernementale élargie pour mettre fin à la crise politico-institutionnelle qui freine depuis plusieurs mois l’émergence de la RDC. Nous voulons contribuer au rétablissement de la cohésion nationale et à l’éradication du climat délétère provoqué par les polémiques » a déclaré à Jeune Afrique Lambert Mende Omalanga.

Une semaine après avoir l’audience lui accordée par le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi, le mercredi 6 janvier 2021, l’élu du Sankuru vient d’annoncer son adhésion à l’Union Sacrée pour la Nation.
L’ancien ministre de la communication et porte-parole du gouvernement l’a fait au cours d’une interview accordée à Jeune Afrique.

Une décision issue de la rencontre de près d’une heure avec Fatshi mais aussi de la discussion avec les cadres de son parti qui ont décidé de la « ligne à suivre » par rapport aux enjeux de l’heure.

Le président du regroupement Convention des Congolais Unis (CCU) et Alliés, Lambert Mende Omalanga vient ainsi de dire au-revoir à Joseph Kabila Kabange.
Haut cadre du Front commun pour le Congo (FCC), son ralliement à l’Union sacrée est une manière selon lui de mettre fin à la crise politico-institutionnelle qui freine depuis plusieurs mois l’émergence de la RDC.

Mudjadja Kitobo/nzadinews.net

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR