Tanganyika : une autorité traditionnelle tuée à coup de flèches dans l’abdomen à Nyemba

Spread the love

Mis en terre du chef MUMBWILI, lundi 07 dans son village. Il a été abattu froidement par 5 tirs de flèches lors d’un soulèvement des hommes portant des armes traditionnelles dans le village Mumbwili, situé à 11 Kms au sud de Nyemba.

A présent, plusieurs bourgades voisines sont effrayées par les actes des violences des insurgés armés devenus actifs dans la contrée.
En effet, l’intrusion du samedi 05 mars dans le village MUMBWILI incendié, a créé la panique généralisée et s’est soldée par le meurtre du chef de localité, suite au litige de pouvoir traditionnel.
Puis une autre fille de 22 ans et deux enfants ont été assassinés ce jour-là, au village Tundula, à 20 Kms de Nyemba, par les présumés twas.
Une bonne dizaine des blessés ont été évacués au centre de santé de Nyemba. Ce bilan établi par des sources officieuses sur place demeure provisoire et risque de s’alourdir.
Des nombreux villages sont désertiques. Un afflux massif de famille a pris la direction de Nyemba centre et de Miswaki pour s’abriter. On dénombre plus de 600 ménages qui sont forcés de fuir.
Aussi, on signale le déploiement des unités des FARDC sur place pour sécuriser la zone.
Tous nos efforts pour joindre les autorités politico-militaires à ce sujet n’ont pas abouti.

Ildephonse Wilondja/nzadinews.net

Views: 66

You May Also Like

More From Author

+ There are no comments

Add yours