Spread the love

Conduite par le Président ai de la Cour Constitutionnelle et Procureur Général, Mukolo Mpolesha Jean Paul, la délégation du bureau du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) composée du 1er Président près la Cour de Cassation, du Procureur Général Près la Cour de Cassation, du Secrétaire Permanent du Conseil Supérieur de la Magistrature et du Président du Syndicat des Magistrats a été reçue en audience, ce mercredi 14 octobre, par le Chef de l’État, Félix-Antoine TSHISEKEDI, en marge de la rentrée judiciaire prévue ce jeudi 15 octobre 2020.

Cette rencontre s’est focalisée sur plusieurs questions judiciaires dont la plus importante est l’examen des questions concernant la gestion du pouvoir judiciaire en RDC a fait savoir le chef de la délégation du CSM.

Rassuré que toutes les modalités pratiques ont déjà été prises, Mukolo Mpolesha a précisé que la rentrée judiciaire 2020-2021 aura bel et bien lieu le 15 octobre prochain comme d’habitude.

Coupant cours à toute rumeur, Mukolo a souligné que les relations entre le pouvoir judiciaire et les différentes institutions étaient bonnes.
Aussi, la justice congolaise fonctionnait normalement sans ingérence de qui que ce soit.

Une précision a été donnée quant aux dernières nominations intervenues par ordonnances au sein de la magistrature par le Président ai de la Cour Constitutionnelle.

“La procédure suivie par le chef de l’État était légale et n’était empreinte d’aucune violation avant d’affirmer que les juges récemment nommés prêteront incessamment serment devant le Chef de l’État.” a-t-il indiqué.

nzadinews.net rédaction

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR