Spread the love

Le bureau d’âge de l’assemblée nationale porte plainte contre un huissier de justice et le secrétaire général adjoint du bureau Mabunda.

Tout est parti des prétendues pétitions trop médiatisées contre le bureau Mboso pourtant notifiées par un huissier de justice mais qui n’ont jamais été déposées au bureau provisoire.

Pour le Directeur de cabinet du président du bureau d’âge de l’assemblée nationale, la justice reste la voie privilégiée pour régler les différends et cela pour mettre fin à tous les mensonges divulgués par les membres du FCC notamment sur le dépôt de la pétition, l’âge du président Mboso et bien d’autres dossiers.

Il faut rappeler que depuis la déchéance du bureau Mabunda, le FCC en perte de vitesse à l’assemblée nationale a choisi des méthodes non reconnues par le règlement intérieur de cette institution dans le seul but d’empêcher le bureau d’âge de travailler dans la sérénité afin d’organiser l’élection du nouveau bureau définitif et connaître le successeur de Jeanine Mabunda qui se trouve à Dubaï dont la probabilité de participer à cette session extraordinaire est trop minime.
Aussi, le contrôle parlementaire reste un élément gênant pour les membres du FCC.

Ces pétitions sont beaucoup critiquées par les politiques Congolais toute tendance confondue qui se demandent d’ailleurs qui va les examiner car cette situation inédite n’est soutenue par aucune loi du pays encore moins le règlement qui régit les députés nationaux et l’assemblée nationale.

René Ntole/nzadinews.net

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR