Spread the love

Le monde politique congolais est en mutation ce dernier temps.
Les termes en vogue en ce moment sont “Union Sacrée de la Nation”, “violation intentionnelle de la constitution”,…pour ne citer que ceux-là.
Après avoir fait l’observation, Congo Positif était en réunion ce vendredi 15 Janvier à Kinshasa.
Au cours de celle-ci, la Direction Politique Nationale, le parti anti-chômage a statué sur la situation sociopolitique de la RDC.

Les propositions faites par plusieurs formations politiques ainsi que le président de la république concernant les réformes constitutionnelles et électorales ont été passées au peigne fin.

De tout ceci, le parti cher à Dieudonné Nkishi est favorable dans une déclaration à la modification de la constitution quant au problème bloquant le bon fonctionnement institutionnel.

“Congo Positif propose au président de la République de constater que l’Union Sacrée de la Nation qu’il a appelée de ses voeux, ne saurait travailler harmonieusement sans modifier les dispositions constitutionnelles qui ont conduit à l’arrêt de la coalition FCC-CACH, même si l’ouverture est largement faite à d’autres composantes politiques du pays.” souligne la déclaration

D’où la proposition au chef de l’État de le faire en urgence question de permettre un bon fonctionnement de l’Union Sacrée.

“A cet effet, l’urgence de la modification de la constitution s’impose comme un appui idéal à la mise en place des institutions devant incarner l’Union Sacrée de la Nation.” ajoute la déclaration.

Cependant, Congo Positif n’encourage pas la modification de l’article 10 de la constitution.
Cette déclaration a été signée par Héritier Ekoto Isasi communicateur officiel du club.

E. Mizobi/nzadinews.net

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR