Kasaï/Versement des recettes de la province : Le gouverneur a.i sollicite le changement de banque.

Spread the love

À travers une correspondance datant du 07 juillet dernier dont la copie est parvenue à notre rédaction, le gouverneur intérimaire du Kasaï, Hubert Ngulandjoko, a écrit au président de l’Assemblée provinciale demandant l’autorisation de l’organe délibérant du Kasaï pour que les recettes de la province soient dorénavant versées à la banque Afriland First Bank.

En effet, Hubert Ngulandjoko indique qu’à ce jour la Banque Centrale du Congo (BCC) refuse tout appui au gouvernement provincial.

“Le gouvernement provincial estime que le crédit bancaire de 2 millions étant régulièrement contracté, ne peut nullement soustraire la partie contractante de ses obligations. À ce jour la BCC refuse tout appui au gouvernement provincial, d’où le risque de voir les fonds d’investissement qui s’élèvent à 900 millions de FC nous soient bloqués. Ceci étant, le gouvernement provincial ne trouve aucun inconvénient quant au remboursement de ce crédit et rien n’empêchera aux élus provinciaux d’effectuer le contrôle parlementaire sur la gestion de ces fonds contractés. Raison pour laquelle je sollicite au nom du gouvernement provincial de bien vouloir revenir à votre décision et autoriser le versement des recettes de la province à Afriland First Bank afin d’épargner la province des désagréments à venir étant donné que les dites recettes constituent l’unique garantie pour l’octroi de crédit “, peut-on lire dans cette correspondance qui a été lue le lundi 19 juillet 2021 en plénière.

Il faut signaler qu’après la déchéance du gouverneur Dieudonné Pieme au mois d’avril dernier à la tête de province du Kasaï, l’Assemblée provinciale avait instruit le gouvernement provincial interimaire de suspendre le versement des recettes provinciales chez Afriland First Bank au profit de la Banque Centrale du Congo (BCC), agence de Tshikapa et de résilier le contrat entre le gouvernement provincial et la société Flash.

C’était dans l’objectif de sécuriser les patrimoines de l’État, après la destitution de l’autorité provinciale qui n’est pas encore rentrée dans son fief après sa réhabilitation par la cour constitutionnelle.

Ngandu Ndaya/nzadinews.net

Views: 43

You May Also Like

More From Author

+ There are no comments

Add yours