Ituri : 8 militaires FARDC aux arrêts pour mutilation” des corps des ennemis

Spread the love

Engagés dans les opérations militaires contre les groupes armés négatifs dans la province de l’Ituri, 8 militaires des Forces Armées de la RDC (FARDC) sont aux arrêts.

Poursuivis pour mutilation des corps des ennemis et publication sur les réseaux sociaux des images macabres des miliciens neutralisés lors des combats, ces militaires ont été arrêtés au front et présentés ce 10 février 2022 au Gouverneur militaire de l’Ituri, le lieutenant général Johnny Luboya N’kashama, rapporte le Lieutenant Jules Ngongo Tshikudi, Porte-parole des opérations militaires en Ituri.

“Vous êtes des soldats de la République, venus de très loin pour appuyer les opérations. Mais vous faites le contraire du Code pénal congolais.Vous venez de faire les mutilations de l’ennemi, ce comportement n’étant pas toléré par le règle d’engagement militaire qui prône le respect de la dépouille mortelle de l’ennemi, le soigner s’il est blessé, parce que vous êtes une armée professionnelle. Ne l’ayant pas fait, vous allez vous justifier devant la juridiction militaire pour avoir mutilé les cadavres”, a déclaré le Gouverneur militaire Johnny Luboya N’kashama, lors de la présentation de ces éléments.

Daniel Kambowa/nzadinews.net

Visits: 32

You May Also Like

More From Author

+ There are no comments

Add yours