Spread the love

Les infirmiers dépriment, leurs salaires bouffés de crû par quelques poids lourds de leur secteur.
Les indices ne font plus maintenant l’ombre d’un doute pour le déclenchement d’une grève des infirmiers à grande échelle au Tanganyika.
Ces agents sanitaires cumulent des arriérés de salaire sans précédent.
Lequel salaire est une passerelle obligée de la motivation au travail.

En effet, à Kalemie, ce samedi 28 décembre, les infirmiers ont battu le pavé jusqu’au siège du gouvernement pour se faire entendre.
Ils fustigent dans leur déclaration devant le ministre de l’intérieur et l’autorité urbaine l’omission de plusieurs noms sur le listing de paie.
Leurs collègues de Kongolo formulent la même revendication. Ils ont déjà fait trois jours de grève successifs.
Ces agents sanitaires menacent d’arrêter leur prestation, si leur opinion n’est pas pris en compte par l’Etat.

Même scénario à Nyunzu et Kabalo où l’on chuchote aussi le mot grève.
L’élu de Kongolo KOYA MAWAZO exige la réaction rapide du gouvernement. Il suggère l’arrestation de l’auteur ou des auteurs de ce “terrible” vol.

Ildephonse WILONDJA/nzadinews.net

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR