Spread the love

A Lubumbashi, le gouverneur Jacques Kyabula Katwe était, bien qu’en veste ce vendredi 14 Août 2020, sur terrain pour suivre l’évolution des travaux de réhabilitation des routes.

Première étape de la visite de l’autorité provinciale, l’avenue Lomami dans son tronçon compris entre des Usines et Moero.
Ici, on est presqu’à la fin des travaux. Le coulage du goudron a commencé.
Accueilli chaudement par la population, Jacques Kyabula KATWE a suivi avec attention les explications du Directeur Provincial de l’Office des voiries et drainage du Haut-Katanga qui exécute les travaux.
Grâce à la disponibilité financière bien tenue par le gouvernement provincial, tout se déroule normalement.
La voie est en pleine asphaltage et sera bientôt ouverte à la circulation décongestionnant ainsi les avenues Sendwe et Mama Yemo.

Les usagers, piétons comme motocyclistes et automobilistes, ne se privent pas d’exprimer la reconnaissance au nouveau Bâtisseur Jacques Kyabula.

“Cette œuvre nous réjouit tous. Depuis 45 ans que je suis à Lubumbashi, les avenues allant de l’église Méthodiste à Lumumba délabrées n’ont jamais connu une aussi belle touche. Aujourd’hui, toutes ces artères sont réhabilitées. La ville est vraiment propre. Que la gouverneur continue ainsi. Que vive Kyabula KATWE wa Ndani.” livre un piéton lushois.

“Nous sommes contents de la réhabilitation de cette avenue. Ce tronçon était presqu’un lac artificiel. Actuellement, la voie est retapée. Nous sommes très contents du jeune gouverneur. Qu’il continue sur cette lancée.” ajoute un kinois (en lingala) séjournant depuis quelques années à Lubumbashi.

De là, le gouverneur du Haut-Katanga s’est dirigé sur la chaussée Laurent Désiré Kabila où les séparateurs sont entrain d’être placés.
Le béton de propriété est coulé et la canalisation construite. Cette artère principale du centre ville va subir sa cure de jouvence et sera éclairée de part et d’autre grâce à l’énergie solaire.
Ces passages-piétons donnent une dose de sécurité routière pour que la circulation se déroule normalement tant pour les véhicules que pour les piétons.

Au Haut-Katanga, il est clair que le travail est une priorité pour Jacques Kyabula qui ne passe pas un jour sans visiter un chantier.

nzadinews.net rédaction

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR