Haut-Katanga : Dossier Amphithéâtre Unilu: Attaque masquée des politiques sous couvert de la coordination des mouvements citoyens contre les autorités provinciales.
Spread the love

Un rapport n’ayant aucun sens circule sur les réseaux sociaux, provenant d’une certaine coordination des mouvements citoyens dans la Province du Haut-Katanga. Cette fameuse coordination à connotation politique, avec des membres bien identifiés et connus sur la ville de Lubumbashi, a profité de l’accident de chantier qui s’est produit dans la construction de l’Amphithéâtre de l’Unilu, pour en faire une occasion de salir l’image de la Province et son vaillant Gouverneur.

Les images des accidentés existants et leurs familles aussi, ces opérateurs politiques en
manque de positionnement se cachant derrière les mouvements citoyens se sont permis de dresser un bilan inexistant dans le but de satisfaire leurs chefs.
C’est ainsi qu’on peut assister à une divergence d’idées notoires dans leurs propos filmés et leur communiqué dont copie réservée au VPM de l’Intérieur et Sécurité.

Dans la vidéo prise sur le lieu de l’accident et même lors de leur visite aux cliniques universitaires où sont gardés les blessés en soins intensifs, le collectif de ces opérateurs politiques remercie l’autorité provinciale pour la prise en charge et de l’autre côté, il revient avec un bilan fabriqué dans l’intention de nuire, faisant état de 5 morts, 23 blessés dont 4 en soins intensifs et 2 grièvement touchés.

De ces deux déclarations, il se dégage que la fameuse coordination des mouvements citoyens avait pour objectif de ternir l’image de Jacques Kyabula Katwe alors que le bilan officiel et vérifiable est d’un (1) mort, 12 blessés dont 2 en soins intensifs et 10 en observation.
Cette coordination peut-elle montrer où se trouvent les autres corps et autres blessés ?
Car c’est à l’accusateur de présenter les preuves.

Pour qui travaillent-ils?

En tenant compte de la composition de la fameuse coordination des mouvements citoyens, on se rend vite compte que les objectifs sont plutôt politiques.

Voici par ailleurs sa composition :

  1. Nanou Memba : mandataire en mines, député national et membre du Congo Espoir (parti politique) ;
  2. Jean-Luc Kapend : Membre du Courant du Futur (parti politique) et suppléant du député provincial Nazem Nazembe ;
  3. Robert Bikunga : Membre d’Ensemble et cadre de COJEKA ;
  4. Golden Kalala : Membre d’Ensemble et proche de Moïse Katumbi ;
  5. Bobo Konzi Kahambwe : Membre du PPRD.

Il est donc clair aux yeux de l’opinion publique que cette coordination n’est pas de la société civile vu que les cadres sont tous membres des partis politiques.

Le rapport n’a pour but que de nuire pour répondre aux besoins de ceux qui ont financé et les a mandatés.
On ne peut pas être membre d’un parti politique et de la société civile à la fois.

“Prenez votre indépendance en parlant de vous vous-mêmes au lieu d’engager une structure qui n’existe que de nom et qui pour sa première apparition n’apparaît que pour nuire.” a déclaré l’Ir Mulongo, membre de la société civile du Haut-Katanga.

C’est regrettable de tenter pareille aventure pendant que le Gouvernement provincial abat un travail de titan et mérite les encouragements de sa population.

C’est une ici l’occasion de rappeler qu’aucun membre des familles des accidentés ne s’est plaint auprès d’une quelconque organisation.
Aussi, tous les blessés de cet accident remercient le gouvernement provincial pour la prise en charge de qualité dont ils sont bénéficiaires.

Chers politiciens transformés en coordination des mouvements citoyens, l’opinion a bien compris vos motivations et sur ce dossier, vous avez bel et bien échoué.
Le malheur des uns ne devrait pas être une occasion pour en faire un sujet de rançon ou de moquerie. Ce n’est pas africain et aucune confession religieuse au monde ne le permet.

Nous y reviendrons avec les plus amples détails dans nos prochaines publications.

nzadinews.net rédaction

Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR