Spread the love

Mwenye kiake atshake dit un adage anonyme swahili dont la traduction littéraire est “Chassez le naturel il revient au galop.”

Cet adage trouve sa place chez l’acteur politique Jean-Claude Muyambo réputé être spécialiste en falsification des titres fonciers et cadastraux.
Son dernier forfait en date est la falsification d’un titre foncier d’un terrain du côté du village BAYA situé sur la route Kasumbalesa.

Possédant un terrain de 200 hectares au village BAYA, sieur MUYAMBO KYASSA en a pris 2000 (soit 1800 de plus).
Pire encore, au-delà de cette usurpation, l’infortuné habitué à la politique d’impunité dont il a été bénéficiaire de la part de ses collaborateurs de son réseau au cadastre s’est donné le luxe de déloger les paisibles villageois propriétaires de leur terre.

Déterminés à être retournés dans leur droit, les habitants de Baya ont procédé à une revendication légitime suivant la procédure démocratique légale.
Ils ont déposé leur mémo auprès du bureau de l’organe délibérant au bâtiment du 30 Juin.
Dans ce mémo, ils demandaient au président et vice-président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga (APHK) de les aider à récupérer leur concession.

Respectueux des textes, le bureau de l’APHK a instruit le conservateur à descendre sur terrain et s’enquérir de la situation.

Après enquête le conservateur a répondu en toute liberté à la plénière du vendredi 27 décembre.
Dans son intervention claire après son enquête minutieuse, le conservateur a souligné que les documents détenus par le chef du village étaient authentiques et qu’il était temps que le village BAYA soit remis dans ses droits.
En attendant une descente sur terrain est prévue ce jeudi 2 janvier 2020.

Il est donc temps que Muyambo KYASSA comprenne que le slogan “Le peuple d’abord…” est le crédo du bureau de l’APHK.

Jean-Claude Muyambo devrait s’aligner donc à la politique de l’actuel chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et mettre fin à son aventure de violer la servitude de l’état.
La vente du camp Mutombo pour ne citer que ceci nous en dit plus…
Dossier à suivre.

Mudjadja Kahite/nzadinews.net

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR