25 janvier 2022

nzadinews.net

Nous sommes simplement les meilleurs

Entérinement de Kadima: L’Église Catholique divisée

Spread the love

Après les coups encaissés par les dirigeants catholiques sur les questions relatives à la CENI et les écoles conventionnées catholiques les voix s’opposent, au sein de l’église.

Souhaitant prêcher la bonne voie aux fidèles livrés aux intérêts des politiques qui ont fait le déplacement de différents coins de la ville, l’évêque de Beni a levé sa voix en salvateur et déclare : “Notre rôle n’est pas de faire de vous (fidèles) les instruments des hommes politiques”

Monseigneur Sikuli Paluku Melchisedech, évêque de Butembo-Beni, parce que c’est de lui qu’il s’agit, a fait une adresse claire le dimanche 24 octobre en plein culte, tentant dans la logique de sa démarche de repêcher l’église qui selon son discours chavire dans la manipulation.
Pour lui, l’église devient un instrument utilisé par des politiques pour leurs intérêts abstrus.

Ce prélat catholique déclare :
“Je prends acte de l’investiture des nouveaux animateurs de la Ceni et je demande à toute l’église de n’est pas suivre les manipilateurs. Notre rôle c’est pas de faire de vous les instruments des hommes politiques. Mais plutôt les instruments de Notre Seigneur Jesus. Nous disons Merci au chef de l’Etat pour sa détermination de nous organiser les élections à temps et dans les délais. Notre souhait est de voir notre pays vivre en paix. Nous disons encore Merci au chef de L’Etat pour son amour qu’il ne cesse de montrer à notre province et à notre pays en general.”

Le numéro un de l’évêché catholique de Butembo-Beni soutient que les fidèles catholiques sont entrain d’être instrumentalisés, utilisés aux calculs des politiciens.
Il lance un message s’apparentant à un appel de prévention aux fidèles pour ne pas se laisser livrer aux manipulations qui profitent qu’aux calculs des politiciens.

“Avec l’ instauration de l’État de siege nous pouvons compter sur l’avenir d’une paix totale dans notre province. Pour le moment, notre province n’a pas besion de la manipulation, plutôt de soutenir le chef de l’État dans toutes les actions et efforts pour obtenir la paix totale. Que la paix de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous.”

En rappel, c’est pour une deuxième fois qu’un évêque catholique s’affiche contre et recadre une démarche soutenue par la CENCO.

Daniel Kambowa/nzadinews.net

Vues : 75

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR