25 octobre 2021

nzadinews.net

Nous sommes simplement les meilleurs

CENI/Blocage persistant : André Mbata tacle les représentants de 8 confessions religieuses

Spread the love

Les réactions ne cessent de tomber après l’échec de 8 confessions religieuses de désigner un remplaçant de Corneille Nanga à la tête de la CENI pour les échéances électorales de 2023.

Pour le Professeur André Mbata, Constitutionnaliste et Président de la commission Politique, Administrative et Juridique (PAJ) de l’Assemblée nationale, la médiocrité et l’idolâtrie du pouvoir et de l’argent ont même envahi les lieux supposés très Saints comme les églises. Il n’y a d’excellence. Ceux qui prêchaient l’excellence et l’éthique s’enfoncent eux-mêmes dans la médiocrité et l’immoralité a déclaré cet élu du peuple.

Bien connu pour son franc-parler et surtout lorsqu’il s’agit de questions de droit, l’honorable André Mbata se dit choqué de suivre et voir que 8 personnes sont incapables de se mettre non seulement d’accord mais aussi d’appliquer leurs propres écrits.

“La preuve vient de nous être donnée par les chefs spirituels incapables de s’entendre sur le choix du président de la CENI et dont la fameuse mission prophétique a cessé d’être la conversion des âmes et la prédication de la bonne nouvelle du Royaume”

Et d’ajouter :

“ils préfèrent s’occuper des affaires du monde ou de la politique pour nous servir un évangile de la haine, du mensonge, des injures et du tribalisme avec des voix d’archanges sous la couverture des habits sacrés alors que leurs oeuvres n’ont rien de modèle de Jésus”, a conclu l’élu de Kasaï-Central.

Faisant allusion ainsi au jeu de ping-pong entre d’un côté les catholiques et protestants et de l’autre le groupe de 6 dont les sorties médiatiques n’honorent ni leurs rangs encore moins l’église de Dieu.

Il faut rappeler qu’après plusieurs réunions et quelques mesures exceptionnelles du président de l’assemblée nationale, les 8 confessions religieuses n’arrivent pas à parler le même langage et le spectacle qu’elles vendent aujourd’hui sur la place publique montre réellement que la démocratie est loin d’être notre mode de vie.

René Ntole/ nzadinews.net

Vues : 50

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR