Spread the love

Répondant aux députés du Front Commun pour le Congo (FCC), Gaël Bussa, rapporteur du bureau d’âge, leur a précisé ce jeudi 7 janvier que le contrôle est une des prérogatives des députés de toutes les tendances.
Il ne vise pas de façon isolée un individu ou une tendance politique.

“C’est une des missions autorisées par la Cour constitutionnelle pour pour son bureau.Il y a un principe en droit administratif, celui de la continuité des services de l’État. Nous avons des points inscrits à l’ordre du jour notamment le contrôle parlementaire confirme le rapporteur du bureau d’âge.

L’Honorable Bussa ajoute que le bureau d’âge joue bien son rôle lui confié par la cour constitutionnelle à savoir celui d’arbitre.

” L’arrêt de la Cour constitutionnelle a donné le pouvoir au bureau d’âge de gérer les affaires courantes. Le bureau d’âge ne viole aucune disposition du règlement intérieur.” renchérit l’Honorable Bussa.

Il confirme clairement que le contrôle parlementaire ne vise personne et n’est pas une idée de l’Union Sacrée de la Nation pour nuire au FCC.

nzadinews.net rédaction

By admin

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR