La triste situation de l’incendie et l’évasion des détenus de la prison de Kassapa n’est pas un accident ni un fait magique.
Spread the love

A qui profite cet incident incivique et criminel ? Simple secret de polichinelle !

A titre de rappel, la justice militaire a surpeuplé ce lieu pénitentiaire vétuste avec plusieurs
détenus dangereux parmi lesquels certains n’ont jamais été jugés depuis des mois voire des
années. Voila la piste conduisant au groupe des Brigands ayant été recrutés et organisés pour
cette évasion suicidaire ! Car l’enjeu serait d’exfiltrer quelques suspects non encore jugés ni
condamnés.

Qui en est l’auteur ou le tireur de ficelle ? Nul doute, un Expert !
Tous les observateurs avisés du Haut-Katanga
pointent le Bâtonnier Honoraire
MUYAMBO KYASSA. Cet Avocat ne dort plus avec le fardeau de son sulfureux client
Tony MUNONGO BADIO poursuivi et détenu à Kassapa pour le détournement des fonds du
Gouvernorat du Haut-Katanga de plus de 3.500.000 USD de la farine de maïs jamais fournie à
Lubumbashi, sans compter plus de 2.000.000 USD additionnels de la farine des privés Ivoiriens
(Invest-Congo), Chinois (LIN SUAN) et Congolais (Rabbi Hôtel), pour ne citer que ceux-là.

Fort de son expérience acquise lors de sa détention a la prison MAKALA de Kinshasa, cette
maison pénitentiaire était célèbre en subissant plusieurs incursions et évasions pendant le
séjour du Mafieux Jean-Claude MUYAMBO KYASA, ce dernier ayant appris et accumulé les
sales manœuvres et procédures d’évasion, c’est maintenant son tour de les appliquer à la
prison KASSAPA de Lubumbashi.

Pourquoi la justice doit-elle interpeler ce Mafieux MUYAMBO ?
Parce qu’il est le cerveau et
bénéficiaire principal de l’incendie et l’évasion suicidaire de la KASSAPA.

Voici les multiples
motivations de son exploit suicidaire, tel que démontré ci-dessous:
Primo, MUYAMBO KYASSA envie fortement devenir le Gouverneur du Haut-Katanga, mais sa
personnalité immorale n’a pas convaincu les Électeurs Députés Provinciaux à l’élire
officiellement.
Depuis son échec électoral face au Gouverneur Jacques KYABULA KATWE, cet Avocat MUYAMBO ne se fatigue de monter sans succès les sales besognes pour
destituer KYABULA. Par ses manœuvres MUYAMBO imposera au Gouvernorat par sa ruse que
Tony soit l’interlocuteur dans les opérations de fournir la farine à Lubumbashi, sans qualité ni
mandat du Fournisseur IMVUNGE de l’Afrique du sud ; et son coup diabolique a réussi en
détournant plusieurs millions de dollars américains de ladite farine jamais fournie à
Lubumbashi, mais son rêve satanique pas encore réalisé car Jacques KYABULA reste le
Gouverneur du Haut-Katanga.
La justice ayant appréhendé son complice Tony MUNONGO,
toutes les tentatives de Mafieux MUYAMBO ont échoué pour obtenir sa libération,
notamment : maladie imaginaire de Tony MUNONGO, mensonges pour affronter les peuples
BASANGA de Likasi–Kambove géniteurs de Jacques KYABULA et BAYEKE de Bunkeya
géniteurs de Tony MUNONGO, insultes odieux et intimidations des Magistrats par MUYAMBO,
échec d’obtenir la liberté provisoire au parquet et au tribunal, échec de ses tentatives de
récuser les magistrats et les juges, blocage de comparition par des appels à répétition sans
fondement, le Mafieux MUYAMBO pratique ses numéros suicidaires du copier-coller de sa vie
de MAKALA pour incendier la prison de KASSAPA pour libérer Tony MUNONGO.

Secundo, MUYAMBO KYASSA séjourne à Kinshasa depuis une semaine pour solliciter le poste
du Maire de la ville de Lubumbashi, sans convaincre la Présidence de la République encore moins le Premier Ministre, car MUYAMBO exclu de cette compétition territoriale faute de
qualité, n’étant pas un des Cadres politiques de la Coalition FCC-CACH, à moins qu’il se
convertisse par ses habitudes de caméléon politique.
Furieux de son deuxième échec de
devenir Maire de Lubumbashi, après avoir raté le Gouvernorat du Haut-Katanga, MUYAMBO
KYASSA choisit l’opération suicidaire de discréditer le Maire de Lubumbashi et le Gouverneur
du Haut-Katanga en recrutant les Faux Maï-Maï à partir des exploitations agricoles autour
de Bunkeya pour attaquer la Prison de KASSAPA et exploiter cet incident pour convaincre
Kinshasa que par sa nomination la paix et sécurité seront rétablies à Lubumbashi.

Tertio, la coïncidence de l’incendie et l’évasion de la prison de KASAPA avec l’incursion des
Faux Maï-Maï au centre-ville de Lubumbashi, sans attaquer aucun camp militaire ni
Bâtiment abritant le siège du Pouvoir Exécutif, démontre une fois de plus la main noire du
Mafieux MUYAMBO.
Ce dernier, bourré d’argent liquide, sur la somme de 1.000.000 USD
obtenus de son criminel client et complice Tony MUNONGO, argent sale n’ayant pas réussi à
corrompre les magistrats et les Juges de Lubumbashi, l’homme a décidé de jouer son numéro
de RAMBO Libérateur.
Avant de quitter Lubumbashi vers Kinshasa, MUYAMBO KYASA déploie
ses acolytes pour recruter les jeunes de Bunkeya fief de son client en détention, assurer leur
transport jusqu’à Lubumbashi, leur fournir les armes de guerre et machettes neuves,
corrompre certains détenus pour incendier la prison et envahir la Ville de Lubumbashi.
Son double objectif était de libérer son complice Tony MUNONGO et brûler les archives
judiciaires pour effacer les traces de son dossier à la prison de KASAPA et au Palais de justice
de Lubumbashi.

EUREKA ! A partir de ces éléments indéniables, MUYAMBO KYASSA est l’auteur et bénéficiaire
de ce double crime de l’incendie de KASAPA et de l’incursion des Faux Maï-Maï dans la ville
de Lubumbashi.

Que le Chef de l’État instruise les services de sécurité de mettre hors d’état
de nuire le Mafieux MUYAMBO en le retournant à la prison de MAKALA pour purger sa peine
de suite de sa condamnation pour sa mafia immobilier.
En outre, que les autorités judiciaires
militaires et civiles du Haut-Katanga soient instruites en urgence pour accélérer le processus
de l’épuisement des causes pendantes à la cour. C’est la solution durable de l’insécurité en
province. Ainsi le Gouverneur KYABULA KATWE et le Maire LUBABA BULUMA assureront la
paix et la sécurité à la population de Lubumbashi.

nzadinews.net rédaction

La triste situation de l’incendie et l’évasion des détenus de la prison de Kassapa n’est pas un
accident ni un fait magique.

A qui profite cet incident incivique et criminel ? Simple secret de polichinelle !

A titre de rappel, la justice militaire a surpeuplé ce lieu pénitentiaire vétuste avec plusieurs
détenus dangereux parmi lesquels certains n’ont jamais été jugés depuis des mois voire des
années. Voila la piste conduisant au groupe des Brigands ayant été recrutés et organisés pour
cette évasion suicidaire ! Car l’enjeu serait d’exfiltrer quelques suspects non encore jugés ni
condamnés.

Qui en est l’auteur ou le tireur de ficelle ? Nul doute, un Expert !
Tous les observateurs avisés du Haut-Katanga
pointent le Bâtonnier Honoraire
MUYAMBO KYASSA. Cet Avocat ne dort plus avec le fardeau de son sulfureux client
Tony MUNONGO BADIO poursuivi et détenu à Kassapa pour le détournement des fonds du
Gouvernorat du Haut-Katanga de plus de 3.500.000 USD de la farine de maïs jamais fournie à
Lubumbashi, sans compter plus de 2.000.000 USD additionnels de la farine des privés Ivoiriens
(Invest-Congo), Chinois (LIN SUAN) et Congolais (Rabbi Hôtel), pour ne citer que ceux-là.

Fort de son expérience acquise lors de sa détention a la prison MAKALA de Kinshasa, cette
maison pénitentiaire était célèbre en subissant plusieurs incursions et évasions pendant le
séjour du Mafieux Jean-Claude MUYAMBO KYASA, ce dernier ayant appris et accumulé les
sales manœuvres et procédures d’évasion, c’est maintenant son tour de les appliquer à la
prison KASSAPA de Lubumbashi.

Pourquoi la justice doit-elle interpeler ce Mafieux MUYAMBO ?
Parce qu’il est le cerveau et
bénéficiaire principal de l’incendie et l’évasion suicidaire de la KASSAPA.

Voici les multiples
motivations de son exploit suicidaire, tel que démontré ci-dessous:
Primo, MUYAMBO KYASSA envie fortement devenir le Gouverneur du Haut-Katanga, mais sa
personnalité immorale n’a pas convaincu les Électeurs Députés Provinciaux à l’élire
officiellement.
Depuis son échec électoral face au Gouverneur Jacques KYABULA KATWE, cet Avocat MUYAMBO ne se fatigue de monter sans succès les sales besognes pour
destituer KYABULA. Par ses manœuvres MUYAMBO imposera au Gouvernorat par sa ruse que
Tony soit l’interlocuteur dans les opérations de fournir la farine à Lubumbashi, sans qualité ni
mandat du Fournisseur IMVUNGE de l’Afrique du sud ; et son coup diabolique a réussi en
détournant plusieurs millions de dollars américains de ladite farine jamais fournie à
Lubumbashi, mais son rêve satanique pas encore réalisé car Jacques KYABULA reste le
Gouverneur du Haut-Katanga.
La justice ayant appréhendé son complice Tony MUNONGO,
toutes les tentatives de Mafieux MUYAMBO ont échoué pour obtenir sa libération,
notamment : maladie imaginaire de Tony MUNONGO, mensonges pour affronter les peuples
BASANGA de Likasi–Kambove géniteurs de Jacques KYABULA et BAYEKE de Bunkeya
géniteurs de Tony MUNONGO, insultes odieux et intimidations des Magistrats par MUYAMBO,
échec d’obtenir la liberté provisoire au parquet et au tribunal, échec de ses tentatives de
récuser les magistrats et les juges, blocage de comparition par des appels à répétition sans
fondement, le Mafieux MUYAMBO pratique ses numéros suicidaires du copier-coller de sa vie
de MAKALA pour incendier la prison de KASSAPA pour libérer Tony MUNONGO.

Secundo, MUYAMBO KYASSA séjourne à Kinshasa depuis une semaine pour solliciter le poste
du Maire de la ville de Lubumbashi, sans convaincre la Présidence de la République encore moins le Premier Ministre, car MUYAMBO exclu de cette compétition territoriale faute de
qualité, n’étant pas un des Cadres politiques de la Coalition FCC-CACH, à moins qu’il se
convertisse par ses habitudes de caméléon politique.
Furieux de son deuxième échec de
devenir Maire de Lubumbashi, après avoir raté le Gouvernorat du Haut-Katanga, MUYAMBO
KYASSA choisit l’opération suicidaire de discréditer le Maire de Lubumbashi et le Gouverneur
du Haut-Katanga en recrutant les Faux Maï-Maï à partir des exploitations agricoles autour
de Bunkeya pour attaquer la Prison de KASSAPA et exploiter cet incident pour convaincre
Kinshasa que par sa nomination la paix et sécurité seront rétablies à Lubumbashi.

Tertio, la coïncidence de l’incendie et l’évasion de la prison de KASAPA avec l’incursion des
Faux Maï-Maï au centre-ville de Lubumbashi, sans attaquer aucun camp militaire ni
Bâtiment abritant le siège du Pouvoir Exécutif, démontre une fois de plus la main noire du
Mafieux MUYAMBO.
Ce dernier, bourré d’argent liquide, sur la somme de 1.000.000 USD
obtenus de son criminel client et complice Tony MUNONGO, argent sale n’ayant pas réussi à
corrompre les magistrats et les Juges de Lubumbashi, l’homme a décidé de jouer son numéro
de RAMBO Libérateur.
Avant de quitter Lubumbashi vers Kinshasa, MUYAMBO KYASA déploie
ses acolytes pour recruter les jeunes de Bunkeya fief de son client en détention, assurer leur
transport jusqu’à Lubumbashi, leur fournir les armes de guerre et machettes neuves,
corrompre certains détenus pour incendier la prison et envahir la Ville de Lubumbashi.
Son double objectif était de libérer son complice Tony MUNONGO et brûler les archives
judiciaires pour effacer les traces de son dossier à la prison de KASAPA et au Palais de justice
de Lubumbashi.

EUREKA ! A partir de ces éléments indéniables, MUYAMBO KYASSA est l’auteur et bénéficiaire
de ce double crime de l’incendie de KASAPA et de l’incursion des Faux Maï-Maï dans la ville
de Lubumbashi.

Que le Chef de l’État instruise les services de sécurité de mettre hors d’état
de nuire le Mafieux MUYAMBO en le retournant à la prison de MAKALA pour purger sa peine
de suite de sa condamnation pour sa mafia immobilier.
En outre, que les autorités judiciaires
militaires et civiles du Haut-Katanga soient instruites en urgence pour accélérer le processus
de l’épuisement des causes pendantes à la cour. C’est la solution durable de l’insécurité en
province. Ainsi le Gouverneur KYABULA KATWE et le Maire LUBABA BULUMA assureront la
paix et la sécurité à la population de Lubumbashi.

nzadinews.net rédaction

Justice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR