Kasaï Oriental / Lutte contre la crise alimentaire : La culture du manioc et du maïs priorité du gouvernement national.
Spread the love

La mesurette (méga) de maïs se négocie à 6000FC tandis-que que la farine de manioc se vend à 3000 FC actuellement à travers les marchés de la ville de Mbuj-Mayi, chef-lieu du Kasaï Oriental.
Des prix jugés exorbitants lorsque l’on sait que le congolais vit avec un PIB inférieur à 1$ le jour.

Soucieux du bien-être de sa population trop appauvrie, le gouverneur de la province du Kasaï Oriental, Jean Maweja Muteba à la recherche d’une solution durable, a reçu en audience le mardi 3 décembre 2019 une délégation du ministère national de l’agriculture menée par Jean Ntambwe.
Délégation à laquelle, le numéro un du Kasaï Oriental a évoqué la question de la crise alimentaire qui sévit dans sa province depuis le mois de Septembre 2019.

Le chef de l’exécutif provincial et la délégation du ministère de l’agriculture ont convenu de produire de maïs et manioc dans les sites de Nkuadi et Kalenda, Kashila dans le territoire de Tshilenge, à partir du mois de janvier 2020.

Selon le chef de la délégation, Jean Ntambwe, cette production entre dans le cadre du programme du gouvernement central visant le volontariste agricole à travers l’étendue de la République, lancé au mois de juin 2019.

Pour sa part, le responsable du programme, Dieudonné Kabue, a motivé le choix du territoire de Tshilenge par son sol argileux, permettant une bonne lecture du maïs et manioc.
Longtemps concentrée sur l’exploitation industrielle du diamant la province du Kasaï Oriental a oublié son autre facette, celle de grenier potentiel de plusieurs produits agricoles.
Il est temps de revaloriser le secteur de l’agripel.

Criska/nzadinews.net

Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR