Spread the love

Il y a peu sous les projecteurs des médias, dans l’émission BOSOLO NA POLITIK, notre confrère Israël Mutombo dit Sango denonçait une magouille qu’il a qualifié de coop entre le ministre des finances et le vice-premier ministre du budget.

Selon ses propos les deux ministères auraient proposé un réajustement des primes pour leurs agents à hauteur de 5 millions $ pour un trimestre.

Ce penchant sur ce dossier, notre rédaction a fouillé et fouiné pour tirer la vraie version.
Après avoir abordé le dossier avec les syndicalistes de deux ministères reçus le vendredi 2 Mars dernier par Me Jean-Baudouin Mambeke, vice-premier ministre du budget, sur demande du directeur de cabinet du président de la République, il s’avère les agents et cadres de ces deux portefeuilles n’ont jamais été bénéficiaires d’un réajustement des primes.
Pour preuve, depuis quelques jours, les agents et cadres du Ministère du Budget et des Finances réclament le réajustement du barème et le paiement de leurs primes .

Ni S.E Mayo ni le ministre des finances n’ont jamais initié une demande pareille.
Ce ne sont que des spéculations véhiculées par certains médias confirme Frédéric Ndjawowolo Loleke, président intersyndical du Budget et porte-parole de la circonstance qui contredit ces rumeurs et donne la vraie version.

“Le paiement de ces primes de trois derniers mois de l’année 2020 réclamées par les grévistes date du gouvernement Tshibala, mais qui ont obtenu avec toute légalité leur liquidation grâce au gouvernement Ilunkamba”

La revendication des grévistes étant sur la voie d’être trouvée, les syndicalistes lancent un appel à l’apaisement des grévistes et informent tous les congolais qu’aucun Ministère n’a entrepris une magouille contrairement aux dires de Sango dans BOSOLO NA POLITIK.

nzadinews.net rédaction

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR