LUBUMBASHI : LE BOUGMESTRE ERIC LWAMBA PRÔNE POUR LA CONVIVIALITÉ ENTRE LES SERVICES DE SÉCURITÉ ET LA POPULATION.

Spread the love

Mzee Laurent Désire Kabila n’avait cessé de clamer haut et fort que le soldat ou le policier doit se considérer comme un poisson dans l’eau et non se constituer en un grain de riz dans le sable.

Ce souci fondamental du soldat du peuple a inspiré le bourgmestre de la commune de Kampemba à organiser une importante réunion entre les services de sécurité d’une part et les cadres de base de sa municipalité d’autre part.

À elle seule, la commune de Kampemba compte cinq camps militaires à savoir les camps de Kibati, domaine, EST, pré fabriqué et major Vangu.

Comme pour souligner que la municipalité placée sous l’autorité du bourgmestre ERIC LWAMBA héberge de nombreux citoyens qui travaillent sous le drapeau national.
Policiers et militaires doivent se mettre en tête, qu’avant de porter l’uniforme ou le treillis, ils sont d’abord les patriotes congolais et non des ennemis de la population.
C’est ainsi qu’il faut comprendre le souci majeur du numéro un de la commune de Kampemba. M. ERIC LWAMBA s’en tient à la convivialité entre toutes les composantes de sa population, c’est-à- dire des éléments de la police et ceux des forces armées de la République Démocratique du Congo condamnés à vivre en toute quiétude et sans tracasseries, dérangements et autres sévices à faire subir sur les civils innocents et inoffensifs .
Le bourgmestre ERIC LWAMBA a pris la toge de professeur pour donner un cours magistral sur l’éducation civique en collaboration avec le sesac, branche de l’armée spécialisée dans l’éducation civique.


Il a simultanément enseigné une franche collaboration qui doit habiter la population et l’armée en combattant l’insécurité dont sont souvent accusés, à tort ou à raison , les hommes ou les femmes en uniformes.
Les cadres de base que sont les chefs de quartiers, de cellules ou blocs ont un rôle important à jouer pour que cette convivialité ne soit pas un slogan creux.


Ils ont le devoir de débusquer les brebis galeuses qui errent jour et nuit à la cité et les dénoncer à l’autorité militaire ou policière la plus proche.
Voilà, en tout état de cause, la mission patriotique que s’est assignée le bourgmestre ERIC LWAMBA pour que sa municipalité soit un havre de paix où la population vaque en toute quiétude à ses occupations quotidiennes .

PAPY NYANGE HASHIM

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 19 =


Next Post

Haut-Katanga: Jacques Kyabula Katwe, invité de marque à l'assemblée provinciale, la motion de l'Honorable Ngoy étouffée.

mar Mai 28 , 2019
Spread the loveLa séance plénière de Lundi 27 Mai aura été spéciale à l’assemblée provinciale du Haut-Katanga. Sept points figuraient à l’ordre du jour parmi lesquels la communication du Président de l’assemblée qui a fait l’objet d’un huis-clos. L’Honorable Ngoy wa Ngoy Victor, l’initiateur de la motion sur le détournement […]