Lubumbashi : Le boulevard Kamanyola totalement ouvert à la circulation grâce à l’intervention de l’honorable Coco-Jacques Mulongo.
Spread the love

Dans sa lettre N° Réf 001/AN/2020 du 12 février 2020 adressée au gouverneur de la province du Haut-Katanga avec copie pour information à Son Excellence Monsieur le Président de la République Chef de l’État, à Son Excellence Monsieur le Vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, à Monsieur l’Inspecteur Général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, l’élu de Lubumbashi, l’honorable Mulongo Coco-Jacques demandait l’extirpation des barrières sur l’avenue Kamanyola dans la commune de Lubumbashi.

Sa lettre ayant été déposée officiellement à la Présidence de la République jusqu’à atteindre l’autorité provinciale, deux mois après le suivi du dossier auprès des autorités compétentes, l’un de meilleurs élus et répondant valable de la population Lushoise en particulier et Katangaise en général venait d’obtenir gain de cause car les avenues en question sont désormais ouvertes au public ce mercredi 15 avril 2020.

Ayant motivé sa démarche avec la situation d’insécurité qui sévit dans la province du Haut-Katanga, l’honorable Mulongo Coco-Jacques est resté très proche de la population qui l’a élu pour la deuxième fois consécutive à la députation nationale.
Respectueux des vacances parlementaires dans sa circonscription électorale, il sera saisi par ses électeurs qui trouvaient les barrières sur Kamanyola, Ruwe, et Kibangu inutiles et sollicitaient leur enlèvement car elles empêchaient la fluidité normale de la circulation automobile en constante augmentation dans la capitale provinciale et créaient par ailleurs une psychose d’insécurité dans le chef de sa population.
Très altruiste, élu de Lubumbashi, honorable Mulongo Coco-Jacques trouva un argument de taille pour convaincre les autorités.
“Lubumbashi et Haut-Katanga vivant dans l’insécurité pour laquelle les gros moyens sont dépensés par le trésor pour y remédier, et trouver des solutions définitives, j’estime que les militaires détachés à la surveillance de ces avenues sont d’une importance capitale pour la sécurisation de nos populations dans d’autres coins de la province.” avait-il souligné. Un argument qui trouve son sens et aujourd’hui les usagers de ces avenues peuvent se frotter les mains car ce qui était un rêve hier est devenu une réalité aujourd’hui.

Il faut signaler que depuis que ces avenues ont été ouvertes aux Lushoises et Lushois, la toile s’est enflammée avec des messages de félicitation en l’honneur de l’honorable Mulongo Coco-Jacques.
Et cela pour dire que la population a reconnu réellement son véritable défenseur.
Mulongo Coco-Jacques, reste ce député National proche de sa base et milite contre les anti-valeurs dans le grand Katanga. Ce qui lui vaut le surnom de l’homme de l’identité Katangaise, qui travaille non seulement pour les Katangais mais pour tout congolais ayant choisi le Katanga comme lieu d’habitation.

Signalons que ces avenues ont été barricadées depuis avril 1997 à l’entrée de l’AFDL.

René Ntole/nzadinews.net

Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR