Politique

TANGANYIKA/ Assemblée provinciale : Les agents politico-administratifs refusent de vivre au rythme d’un salaire dérisoire.

Spread the love

Nzadinews.net,nous sommes simplement les meilleurs!

Votre Publicité ici

Crise de nerfs à l’assemblée provinciale à Kalemie.
Les agents administratifs et politiques brisent la glace en réclamant une hausse de salaire et l’amélioration des conditions de travail.
Ils sont plus de 80 agents impayés depuis 3 mois. Dans leur mémorandum de 3 pages adressé ce 07 janvier aux députés [dont une copie a été réservée au gouverneur], ils déplorent un salaire irrégulier qui ne permet pas une existence honnête.
Ils affirment tout de même que c’est possible de résorber le problème avec la dotation de la province devenue désormais ponctuelle.

En rappel, le budget de l’organe délibérant a chuté à environ 3 milliards de francs congolais.
Certes, certaines opinions avaient pronostiqué au sujet de cette dégringolade. Disant que cela n’aura pour retombée que de pourrir le fonctionnement de l’assemblée.

Mais en réalité y a-t-il un lien possible entre le “mauvais traitement présumé” de ces agents et l’effondrement du budget?
C’est encore tôt de le dire. Néanmoins, selon les révélations de ce mémorandum “un conseiller du gouverneur touche 1.500.000 FC chaque mois alors qu’un conseiller de l’assemblée provinciale 300.000 FC après 3 mois. Le chef protocole du gouvernorat touchait 750.000 FC alors qu’un chef du bureau du protocole de l’assemblée provinciale touche 225.000 FC. Un chauffeur, un jardinier, une femme d’entretien du gouvernorat touche 450000 FC, alors que ceux de l’assemblée provinciale touchent chacun 100.000FC après 3mois.” confirment les protestataires.

Ces travailleurs exigent un salaire au même titre que ceux (leurs homologues) du gouvernorat, selon différents grade et cela, à partir de ce mois de janvier.

En effet, le document apprend aussi que les travailleurs sont exposés aux maladies socio-professionnelles vu que l’assemblée provinciale ne dispose pas du matériel de curage des toilettes. Certains analystes redoutent que tout ceci ne débouche à une grève ou une manifestation un jour, probablement en cas du silence “assourdissant” aux réclamations du personnel politico-administratif, de l’organe délibérant.

Ildephonse WILONDJA/nzadinews.net

Nzadinews.net,nous sommes simplement les meilleurs!

Votre Publicité ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *