SOCIETE: Mukalay Nsenga Sonkwe apporte son soutien au guide Katangais, Joseph Kabila Kabange.

Spread the love

La Société de télécommunication cellulaire Orange escroque la population Congolaise. Justice – À peine libérer Diomi Ndongala qualifie les mesures de Tambwe Mwamba de nulles. Politique-décisions de la réunion inter institutionnelle.1. Suspension de l’installation d Sénateurs élus.2. La suspension de l’élection d Gouverneurs sine Die.3. Le procureur doit ouvrir des enquêtes pour aboutir à la sanction des corrompus et corrupteurs. (Basile Olongo). www.nzadinews.net : Nous sommes simplement les meilleurs. Pour tout contact: mail: nzadinews@gmail.com, Twitter :@nzadinews ,Facebook :nzadinews.net , Téléphone :+243840241373. Nzadinews.net pour la promotion ainsi que la visibilité de vos produits et services.

C’est lors d’une émission réalisée à Lubumbashi que cette figure de proux sur la scène politique et économique Katangaise, père de famille, cadre de l’Université de Lubumbashi, opérateur économique et président urbain de la Fédération des entreprises du Congo ville de Lubumbashi que Mukalay Nsenga a demandé à tous les congolais et les katangais en particulier d’apporter leur soutien au président sortant, le Raïs JKK, pour avoir rendu possible l’alternance politique possible au sommet de l’État.

Très connu sur le plan économique, ce natif du Katanga qualifie le bilan de Joseph Kabila Kabange de positif pendant son règne et estime que la meilleure comparaison viendra après l’exécution des projets du nouveau locataire du palais de la nation, Son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

“Nous vivons la crise depuis 2006 mais Kabila a eu le mérite de pacifier le pays, stabiliser les institutions et construire des routes.”*_ dit le notable katangais.

Touchant la question des élections, Mukalay se dit épaté par le management de Joseph Kabila qu’il qualifie de miracle sans lequel les élections n’auraient pas eu lieu.

“Kabila a hérité d’un pays divisé par les groupes armées et les tendances politiques.  

Aujourd’hui, il nous laisse une nation.
Dommage que tous ses efforts soient consentis dans la recherche de la paix et son successeur devrait travailler pour l’intérêt du peuple surtout sur le plan social et économique.” ajoute-t-il.

Quant aux revendications de Martin Fayulu qui se reconnaît président élu, Mukalay Nsenga lui demande de respecter les institutions et la constitution, car un pays ne peux pas avoir deux présidents élus.

“La RDC a un président : Félix Tshisekedi Tshilombo.” dit-il d’un air rassurant.

Il reconnaît tout de même en Fayulu, un perdant, déçu qui doit prendre de positions contraires à son adversaire politique pour se faire entendre.
Pour les 100 jours du président, Mukalay estime qu’il est allé vite en besogne.

“Il devrait attendre la sortie du gouvernement et ce discours devait être présenter aux parlementaires et non à la population Kinoise.” conseille-t-il le concerné.

Pour ce qui est de la réception des notables Katangais par le chef de l’État, Mukalay estime que c’était plutôt les membres de l’UDPS et leurs amis.
Selon lui, les grands notables sont à Kinshasa et à la tête Joseph Kabila qui est le guide suprême des Katangais et luba.
Il sollicite que le président rencontre les véritables notables Katangais, lui y compris, qui d’ailleurs lui apporterons leur contribution pour booster l’économie congolaise.

Denis Tshiamala

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 19 =


Next Post

Politique/Haut-Katanga : Coco Jacques Mulongo Nzemba s'affiche bon élève du docteur Etienne Tshisekedi

ven Mar 22 , 2019
Spread the love La Société de télécommunication cellulaire Orange escroque la population Congolaise. Justice – À peine libérer Diomi Ndongala qualifie les mesures de Tambwe Mwamba de nulles. Politique-décisions de la réunion inter institutionnelle.1. Suspension de l’installation d Sénateurs élus.2. La suspension de l’élection d Gouverneurs sine Die.3. Le procureur […]