MISE APPLICATION DE L’ÉTAT DE DROIT : LE COLLECTIF DES JEUNES LEADERS AVERTIS DE 26 ANS PROVINCES DECIDE DE S’Y LANCER DE PLEIN PIED.
Spread the love

La situation politique que traverse la RDC inquiète la jeunesse congolaise en général et le collectif des Jeunes Leaders avertis de 26 provinces.
Pour ce dernier regroupement, eu égard ce qui se passe, il y a de quoi se poser la question de savoir si LES CONGOLAIS SE PORTENT EUX-MÊMES GARANT DE BLOQUER LEUR PROPRE PAYS OUI OU NON ?

Une question qui pousse le Collectif des Jeunes leaders avertis de 26 provinces à programmer une rencontre avec le Président de la République, Chef de l’État ; la Présidente de l’Assemblée Nationale ; les 13 parlementaires et les confessions religieuses.

Avec ces personnalités, il sera question de discuter sur deux points à savoir la probable réforme de la CENI laquelle coûterait 400 millions et 2 ans ; deuxièmement que pensent ces autorités de l’avenir et du développement du Congo.

Le collectif aimerait avoir une idée sur la neutralité des autorités face à leurs partis politiques mais aussi de la suprématie du Chef de l’État face à toutes ces confessions religieuses, aux combines tribales, à la non considération de la jeunesse qui se confectionnent tous les jours dans le pays.

‘Nous sommes aussi convaincus que l’état de droit, doit se faire sentir en tout et pour tout. Nous n’avons que la RDC comme patrimoine commun.” indique le Porte Parole du Collectif Jean Louis MASIMANGO.

Fanfan T. Bitangilay/nzadinews.net

Jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR