LUBUMBASHI /COMMUNE KAMPEMBA : POURSUITE DE L’OPÉRATION FORAGE DES BORNES FONTAINES.

Spread the love

L’eau est devenue sur l’ensemble de la ville de Lubumbashi, une denrée rare.
Chaque jour, on voit les femmes et les enfants munis de bidons jaunes aller chercher l’eau. Ils sont chaque jour obligés de parcourir des longues distances pour aller chercher de l’eau.

Devant la problématique d’approvisionnement en eau potable, les autorités de la Commune Kampemba interpellées par la population sur cette question n’ont pas baissé les bras.
C’est ainsi que le bourgmestre de la commune de Kampemba vient de lancer l’opération de forage des bornes fontaine afin de résoudre tant soit peu cet épineux problème de manque criant d’eau potable, surtout dans les quartiers périphériques.

Après le quartier Kabecha toujours dans la commune de Kampemba, aujourd’hui, c’est au tour du quartier Kigoma de bénéficier des bienfaits de l’opération forage des bornes fontaines initiée par le bourgmestre de la commune de Kampemba ÉRIC LWAMBA TWITE, sur instruction du gouverneur de province de poursuivre l’opération dans le quartier en proie au manque d’eau.

Certes, certaines organisations caritatives avaient foré quelques puits. Mais ceux-ci n’étaient pas suffisants, surtout que la technique employée pour faire remonter l’eau à la surface exigeait beaucoup d’efforts musculaires.

Selon Bienvenu BAUNGYI hydrologue qui poursuit les travaux des forages des puits , les puits forés ont une profondeur de 75 mètres et produisent chacun 5 mètres cube par heure et capables de fournir l’eau à 500 ménages seront couverts par une grillage métallique afin de les protéger contre les intempéries et autres méfaits. Ils sont de la dernière technologie.
La population bénéficiaire du quartier a vivement remercié l’autorité communale et le gouverneur de province pour cette initiative combien louable qui vient mettre fin à leur calvaire.

Pour sa part, le bourgmestre Eric LWAMBA TWITE a rassuré que les puits d’eau seront forés dans tous les quartiers afin que toute la population soit desservie gratuitement eau potable.

L’eau, dit-on , c’est la vie.

FRANCINE KASONGO/ nzadinews.net

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR