Insécurité à Lubumbashi : Incapable d’assurer la sécurité, la police crée encore une nuit chahutée à la commune Katuba.
Spread the love

La nuit du 18 avril, une personne a été tuée sur la rue Momboyo à la Katuba 2 par des bandits.

“Ce jeune du nom de Numbi a été massacré par des hommes en uniforme juste parce qu’il alertait les gens avec son vuvuzela.Il y a un autre jeune garçon touché à la jambe.Ils ont opéré ds 4 maisons…” dit Adèle Shadia une habitante du quartier.

En réplique, une manifestation de colère a été faite par la population ce matin 19 avril. La population en colère a refusé que la police récupère le cadavre de la victime de la nuit. Elle vient de piller la direction des recettes de DRHKAT Katuba sur l’avenue Tanganyika coin rue Kipopo.

Agé d’environ 38 ans , la victime Numbi, surnommé ba mzee, était père de 5 enfants, membre de la JUNAFEC, tué par balle par des mains armées alors qu’il veillait pour sécuriser (avec son équipe) son quartier.
Les bandits qui voulaient opérer sur la maison sis rue Kwango croisement avenue Mwana Shaba ont tiré sur lui et sur l’un de ses coéquipiers.
Beaucoup d’avenues se trouvent barricardées en ce momment à la Katuba.
La famille de la victime réclame la présence du brave gouverneur, le justicier JKK et/ou du président afin qu’elle libère le corps.
Elle refuse de le céder aux policiers qu’ils jugent complices.
Une situation qui reste confuse.

FZS/nzadinews.net

Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nzadinews.net

GRATUIT
VOIR