FÉLIX TSHISEKEDI AUX USA : LE GÉANT VIRTUEL CHEZ LES GÉANTS RÉELS

Spread the love

Les Etats-Unis veulent sculpter le président Congolais ? C’est une coutume au Congo ,l’ex-colonie Belge ; ses présidents sont toujours dans Le viseur des USA et « coachés » par Le pays de l’oncle Sam. Le président du deuxième ou troisième pays le plus grand d’Afrique après l’Algérie (et le Soudan) va passer cinq jours dans le plus grand pays du monde en puissance militaire et diplomatique.

Depuis son élection, le président Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a déjà reçu et à plusieurs reprises, l’ambassadeur des USA à Kinshasa, Michael Hammer, qui d’ailleurs était le premier à suivre le candidat proclamé par la Ceni, dans son hôtel, avant sa prestation de serment comme chef de l’Etat !
Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé ce mercredi aux USA , à Wansington, où il était encore mardi. C’est un géant virtuel chez les géants réels ?

C’est le président d’un pays dont les richesses du sol seraient entre 14.000 milliards et 200.000 milliards de dollars Américains. Le pays de Félix Tshisekedi est le 2ème réserve du Cuivre du monde, contient 30% de diamants du monde et 80% du Cobalt et du Coltan de l’univers, sans trop exagérer !

Les USA qui feraient la guerre au Venezuela de Maduro, pour du pétrole, reçoit un chef de l’Etat dont seulement la petite partie de l’Est du pays ,dans le Graben Albertine et le lac Tanganyika aurait des réserves de 50 milliards de barils, à en croire les recherches des consultants belges.

Selon les études de l’institut International de Recherche sur les Politiques Alimentaires (Ifpri), avec ses 80 millions d’hectares de terres arables ; la RDC peut nourrir 3 milliards d’individus, mais 5% seulement de C’est terres sont exploités. C’est parmi ,les thèmes chers de Vital Kamerhe, le directeur de cabinet du président de la république, qui rêve la RDC en un Brésil Africain !

Les USA vont en profiter pour présenter les tableaux des potentialités et des drames de la RDC.
Le président de la république qui ,pendant quatre jours, jusques dimanche sera reçu au plus haut niveau et même à la banque mondiale en passant par les responsables Américains de la sécurité du monde, pourra sans doute, parler des questions qui fâchent.

Le contrat Chinois négocié le 17 Septembre 2007 par Pierre Lumbi, ancien ministre des infrastructures, travaux publics et Reconstruction peut en subir un coup. Ce contrat jamais apprécié par VITAL KAMERHE alors président de l’assemblée nationale, porte un lourd fardeau de 30 ans d’exploitation des ressources naturelles pour un crédit de 11 milliards de dollars.

Le projet INGA III évoqué par le président Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ,lors de sa participation à la 7eme édition de Africa CEO Forum de Kigali, le 26 Mars, peut aussi susciter des intérêts. La RDC a 100.000 Mégawatts utilisés seulement à 9%. L’Afrique vivant du Lac Tchad lorgne sur le fleuve Congo et sur le pouvoir Tshisekedi. Après Inga I en 1972, Inga II en 1982,Inga III qui est un projet commun avec l’Afrique du Sud pour produire 4.800 Mégawatts avec un coup de travaux de 8,4 milliards de dollars Américains est très disputé et discuté. La Banque Mondiale où sera reçu Félix Tshisekedi est parmi les investisseurs de ce projet Inga III avec la Banque Africaine de Développement, la Banque Européenne d’investissements et l’Agence Française de Développement.

C’est un géant président, au figuré, à la tête du géant Congo virtuel qui traîne un pays où il y’a 400.000 sidéens qui ont besoin de ne pas se faire oublier dans les débats économiques, sécuritaires et diplomatiques. La question des Adf à Beni,où la Monusco vient de se faire octroyer six mois d’un mandat discutable qui évite les affrontements directs contre les rebelles et les groupes armés est un sujet délicat a ne pas ignorer.

C’est le deuxième pays du monde où il y a risque de famine après le Yémen, même si le pouvoir de l’ex-président JOSEPH Kabila s’était toujours insurgé contre le Congo Bushing, la caricature de son pays où se bousculent des Ong humanitaires avec des rapports très lucratifs, qui est à Washington . Le Nord-Kivu ne devrait pas aussi manquer dans ce rendez-vous Américain , avec son gaz méthane de 250 millions de m3 à extraire par an , que le Rwanda utilise de son côté du lac.

Bref, le géant virtuel est chez les géants réels afin de redessiner un nouveau visage de la RDC, aux goûts des esthètes politiques du pays de l’oncle Sam.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 30 =


Next Post

Sport- Classement FIFA: Après sa qualification à la CAN 2019, la RDC réintère le TOP 50 Mondial.

jeu Avr 4 , 2019
Spread the loveLa République Démocratique du Congo (RDC) a réintégré le Top 50 de meilleurs nations de football soit 46è selon le classement mensuel publié ce jeudi 4 Avril par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Qualifiée pour la phase finale de la CAN/Égypte 2019 après sa victoire devant […]